Le modèle SAMR

Constituté de quatre niveaux, le modèle de Ruben Puentedura est très intéressant.

* Image tirée de Pinterest du compte de Sébastien Stasse.

Si les 2 premiers niveaux sont ceux les plus évidents à « atteindre » en classe quand on s'approprie une technologie, les deux niveaux « supérieurs » sont très intéressants à considérer puisqu'ils constituent une transformation de la tâche pédagogique.

En effet, l'atteinte de ces niveaux demande une ouverture au changement de pratique. Si nous observons les capacités des nouvelles technologies qui sont centrées de façon générale sur la mobilité et l'interaction, les pratiques pédagogiques en classe qui intégreront ces caractéristiques et fonctionalités seront très participatives et différentes.

Des pratiques où l'élève devra socialiser de façon virtuelle, respecter un un code d'éthique en ligne, d'utiliser de façon responsable les médias sociaux et outils collaboratifs. Des pratiques où l'élève cherchera, construira et développera ses réponses à l'aide d'outils variés et collaboratifs.

La redéfinition de tâche permet de remettre l'école à niveau : l'apprentissage à l'aide des outils du jour et de leurs nouvelles fonctionalités. Aller plus loin, apprendre davantage et différemment à l'aide des TIC. De la différenciation pédagogique qui offre un niveau d'apprentissage plus élevé.

url: 
http://www2.cslaval.qc.ca/trousseapo/Le-modele-SAMR